Coupe de cheveux ondules

https://fors-act.eu/fr/

Ma nièce adore jouer avec ses cheveux, vous pouvez la caresser toute la journée et lui peigner les cheveux. En même temps, elle est vraiment déterminée à pouvoir, lorsqu'elle a besoin de tout pour paraître belle, pouvoir coiffer une tresse six fois, à chaque fois en y posant des pinces à cheveux ou des épingles à cheveux. Il valorise les performances scolaires et s’organise pour les organiser. Son rôle en tant que Princesse des blagues existait aussi de manière drôle et nécessitait une coiffure et des vêtements parfaits. Au début, ma mère a tissé une douzaine de tresses avec des rubans placés en eux. Plus tard, ce bon garçon de 11 ans a dit non, pas plus. Je serais plus impatient de voir les intérieurs ... et ça a commencé. Une demi-heure d'overclocking en plus les créant. Elle était belle comme une grande princesse. Mais quand elle est avec des filles gâtées, elle a changé d'avis à nouveau assez rapidement. Ne pas croire au présent que près de deux heures se sont déjà écoulées depuis le début de la réunion. De façon inattendue… elle a totalement changé d'idées et dans son discours, cela ressemblait presque à «nooooo, je ne veux pas, je ne ressemble en aucun cas à la princesse, ce qui en fait une esclave». Elle voulait une nouvelle coiffure, les cheveux arrangés dans la conscience de la coca remplie. Heureusement, comme elle l'a créé plus tôt, nous avons maintenant le talent de peigner ses cheveux, le dernier s'est passé de manière particulièrement fluide. Sa mère, d'un côté, a été construite en vingt minutes.